Réseau Entre la Ville et l'Hôpital pour l'Orthogénie

L'IVG et Vous

Quand ?

Comment ?

La méthode
médicamenteuse

en ville

Charger la plaquette Avorter à la maison

Comment : quelles méthodes peuvent vous être proposées?

La méthode chirurgicale par aspiration

  • Elle est possible jusqu’à 14 semaines d’aménorrhée (c'est-à-dire 14 semaines depuis le premier jour des dernières règles);
  • Elle se fait dans un établissement de santé public ou privé;
  • Elle peut se faire sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale.

La méthode médicamenteuse

La méthode médicamenteuse est une interruption de grossesse avec des médicaments qui provoquent une fausse couche.

Elle est possible, en ville, jusqu’à 7 semaines d’aménorrhée (c'est-à-dire 7 semaines maximum depuis le premier jour des dernières règles).

Elle peut vous être proposée :

  • soit dans un hôpital public ou privé;
  • soit chez un médecin dans son cabinet ou dans un centre de santé, s'il a signé une convention avec un centre hospitalier.

Ce peut être un(e) généraliste ou un(e)gynécologue.

Les conditions légales

Un entretien avec une conseillère conjugale et familiale, une psychologue ou une assistante sociale doit être systématiquement proposé.

Il est obligatoire pour les mineures.

Les mineures souhaitant le secret par rapport aux détenteurs de l’autorité, doivent être accompagnées dans leur démarche de la personne majeure de leur choix.

Combien coûte une IVG ?

IVG chirurgicale

  • IVG chirurgicale sous anesthésie générale avec une hospitalisation inférieure ou égale à 12 heures : 238,88€;
  • IVG chirurgicale sous anesthésie générale avec une hospitalisation comprise entre 12 et 24 heures : 274.77€;
  • IVG chirurgicale sous anesthésie locale avec une hospitalisation inférieure ou égale à 12 heures : 190.38€;
  • IVG chirurgicale sous anesthésie locale avec une hospitalisation comprise entre 12 et 24 heures : 226.77€.

IVG médicamenteuse

  • à l’hôpital : 283,91€;
  • en cabinet :187,92€.

Ce forfait ne peut pas être dépassé. Il comprend l’achat des médicaments délivrés par le médecin et les consultations depuis la prise du premier médicament ainsi que la consultation de contrôle.

L’IVG est remboursée par la sécurité sociale à 80% à l’hôpital et 70% en cabinet de ville.

Il y a une possibilité de gratuité et d’anonymat pour les mineures ne souhaitant pas en parler à leurs parents.

Si vous constatez des demandes d’honoraires abusifs et qui ne correspondent pas à ce qui vous est indiqué ci dessus, vous pouvez les signaler à REVHO par le biais de la rubrique « Ecrivez-nous ».

Mise à jour : 10/05/16

Mentions légales

l

® REVHO 2006

l

Ecrivez-nous