Jacky Nizard et Philippe Faucher, Président du réseau REVHO, rappellent que l’IVG est une urgence et que cette activité doit être maintenue malgré la crise

  • REVHO met à la disposition des professionnels de santé deux vidéos de pratique de l’IVG sous AL :

http://revho.fr/video-3d-al/

La page est protégée par un mot de passe disponible sur simple demande à l’adresse mail suivante : chargedemission@revho.fr.

  • Recommandations du CNGOF sur les IVG et la contraception durant l’épidémie de COVID : http://www.cngof.fr/coronavirus-go-cngof
  • Depuis le 3 avril, l’ensemble des consultations nécessaires aux IVG médicamenteuses pourront être réalisées sous forme de téléconsultations, si la femme le souhaite et le praticien l’estime possible :
    o Une téléconsultation d’information et de remise des ordonnances ;
    o Une consultation de prise du médicament qui arrête la grossesse (antiprogestérone) : en cas de téléconsultation, la femme pourra aller chercher le médicament en officine, en lien avec le médecin ou la sage-femme. Le 2e médicament (prostaglandine) devant être pris 36 à 48h après le premier ;
    o Une téléconsultation de contrôle dans les 14 à 21 jours qui suivent.
  • IVG pour les mineures : dans cette période de réglementation des déplacements, l’attestation de déplacement dérogatoire peut être remplie par la mineure. De même l’accompagnement majeur doit remplir sa propre attestation au motif de « déplacements pour motif de santé. » Lorsqu’elle n’est pas accompagnée, la mineure bénéficie des mêmes exceptions à l’interdiction de déplacement que les majeures. La mineure a la possibilité de générer une attestation directement sur son smartphone, laquelle ne comprend pas la signature du responsable légal et cette faculté permet en outre, de préserver le secret médical dont les mineurs souhaiteraient bénéficier vis-à-vis de leurs parents.
  • Tribune des professionnels de santé : « IVG et Covid, protéger les droits des femmes et maintenir l’accès à l’avortement » : http://www.ivg-covid.fr
  • Communiqué de presse du Ministère des Solidarités et de la Santé : Pilule contraceptive, IVG : le gouvernement mobilisé pour assurer les droits sexuels et reproductifs des femmes
    https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/pilule-contraceptive-et-ivg?var_mode=calcul
  • Professionnels de santé, il faudra transmettre une convocation à vos patientes pour les rendez-vous médicaux
  • Etre référencé sur le site IVGlesadresses.org : http://revho.fr/etre-reference-site-ivglesadresses/
  • Si vous êtes référencé sur IVGlesadresses.org et souhaitez signaler un changement d’horaire ou autre information liée à la crise COVID-19, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

  • Veille média du réseau REVHO « IVG et COVID-19 : https://www.scoop.it/topic/ivg-contraception
  • Délai dépassé : orientations de femmes vers des cliniques à l’étranger en Espagne ou en Hollande. Les cliniques effectuant des IVG restent ouvertes. Les femmes doivent être impérativement munies d’un justificatif pour passer la frontière, envoyé par la clinique par mail. Les accompagnants ne peuvent plus rentrer dans les cliniques. Le numéro vert du Planning Familial peut aider à orienter : 0800 08 11 11
Print Friendly, PDF & Email