L’avortement médicamenteux

La méthode d’avortement par médicaments peut être pratiquée :

  • Dans un établissement de santé (hôpital, clinique privée).
  • Par un médecin ou sage-femme de ville (cabinet médical, centre de santé, centre de planification et d’éducation familiale).

Il est possible de choisir cette méthode jusqu’à 7 semaines d’aménorrhée, soit 5 semaines de grossesse.

Dans un établissement de santé :

Si l’IVG médicamenteuse est pratiquée dans un établissement de santé, le délai peut être prolongé jusqu’à 9 semaines d’aménorrhée, soit 7 semaines de grossesse.
Cette méthode implique la prise de deux médicaments de 24h à 48h d’intervalle. Elle est efficace dans 95 à 98 % des cas.

1- Les comprimés de mifépristone sont pris lors de la 2ème consultation avec le médecin.

Si un entretien psycho-social est prévu (proposé à toutes les femmes mais obligatoire pour les mineures), il existe un délai de 48h entre cet entretien et la réalisation de l’IVG.

2- 24h à 48h après, les comprimés de misoprostol sont pris à l’hôpital où il est nécessaire de rester 3 à 4h.

A domicile :

1- Les comprimés de mifépristone sont pris au cabinet, centre de santé ou centre de planification et d’éducation familiale lors de la 2ème consultation avec le médecin ou la sage-femme.Si un entretien psycho-social est prévu (proposé à toutes les femmes mais obligatoire pour les mineures), il existe un délai de 48h entre cet entretien et la réalisation de l’IVG.

2- 24h à 48h après, les comprimés de misoprostol sont pris à domicile.

L’IVG médicamenteuse en ville : consulter la plaquette avorter a la maison

Print Friendly, PDF & Email