La méthode médicamenteuseIVG medicamenteuse

La méthode médicamenteuse est une IVG avec des médicaments qui provoquent une fausse couche.
Elle est possible, en ville, jusqu’à 7 semaines d’aménorrhée (c’est-à-dire 7 semaines maximum depuis le premier jour des dernières règles).

Elle peut vous être proposée :

  • soit dans un hôpital public ou privé;
  • soit chez un médecin (généraliste ou gynécologue), un(e) sage-femme dans son cabinet ou dans un centre de santé, si une convention a été signée avec un centre hospitalier.

IVG chirurgicaleLa méthode chirurgicale par aspiration

Elle est possible jusqu’à 14 semaines d’aménorrhée (c’est-à-dire 14 semaines depuis le premier jour des dernières règles). Elle se fait dans un établissement de santé public ou privé. Elle peut se faire sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale.

Les obligations légales

Quelle que soit la méthode retenue, un entretien avec une conseillère conjugale et familiale, une psychologue ou une assistante sociale doit vous être systématiquement proposé. Il est obligatoire pour les mineures. Les mineures souhaitant le secret par rapport aux détenteurs de l’autorité, doivent être accompagnées dans leur démarche de la personne majeure de leur choix.

Combien coûte une IVG ?

Chirurgicale

Dans la majorité des établissements (notamment les établissements publics et privés à but non lucratif) les forfaits sont compris entre 500,14 euros à 664,05 euros en fonction de l’établissement de santé (hôpital ou clinique), du type d’anesthésie (locale ou générale) et de la durée de l’hospitalisation.

Médicamenteuse

Le forfait est de 257,91€ à l’hôpital et 187,92 € en cabinet de ville (médecin, sage-femme, centre de santé, centre de planification et d’éducation familiale).

Remboursement

L’IVG est remboursée par la sécurité sociale à 100% que ce soit à l’hôpital ou en cabinet de ville (médecin, sage-femme, centre de santé, centre de planification et d’éducation familiale).

Print Friendly, PDF & Email